Emmaillotage, le pour et le contre

L’emmaillotage (ou l’emmaillotement ou encore le wrapping) est un geste ancestral qui vise à recréer une sensation de confinement semblable à celle de l’utérus en enveloppant le nouveau-né des pieds jusqu’à la tête. Cependant, alors que certains peuples emmaillotent de manière systématique leur bébé, les mamans européennes hésitent à immobiliser leur enfant.

Comment procéder ?

La technique consiste à immobiliser les bras du bébé le long de son corps. Pour cela, posez une grande couverture carrée en diagonale sur un plan à langer ou sur un lit.

Commencez tout d’abord par rabattre légèrement la pointe du haut de la couverture vers vous et posez y votre bébé. Ses épaules doivent être positionnées au niveau de la pliure et la tête en dehors. Ensuite, allongez délicatement un premier bras le long du corps, puis rabattez la pointe se trouvant à côté par-dessus le bébé pour aller la bloquer sous son dos en serrant certes tout en douceur mais fermement. Après, vous pouvez rabattre la pointe du bas sur les jambes. Et enfin, allongez le deuxième bras, puis rabattez la dernière pointe en allant elle aussi la glisser sous son dos.

Le pour :

Habitués à ne pas avoir beaucoup de place dans le ventre maternel, certains bébés paniquent en sentant tout à coup tant d’espace autour d’eux, ils ressentent le besoin d’être contenus. Le procédé d’emmaillotement permet de sécuriser le bébé qui retrouve une pression semblable à celle qu’il ressentait in utéro.

Une fois votre bébé emmailloté, ses bras seront immobilisés ce qui lui évitera d’être réveillé brutalement par le réflexe de moro. Ce dernier se traduit par une réaction de sursaut qui fait s’agiter les bras de l’enfant dans un mouvement d’embrassement. De plus cette pratique facilite l’endormissement de votre bébé et lui offre la possibilité de dormir plus longtemps, ce qui est un atout majeur pour le sommeil des parents.

Un autre avantage non négligeable du wrapping est qu’il aide à soulager les coliques des bébés grâce à cet enveloppement qui maintien une pression douce et chaude.

Le contre :

Comme toute méthode, celle-ci n’est pas acceptée et/ou défendue par tous.

Certains pensent qu’avec l’emmaillotage, le bébé adopte une position peu physiologique et non respectueuse de son corps. D’autres disent que ce système vise à aider bébé à se passer de présence parentale et cela va à l’encontre des besoins réels de l’enfant.

On peut donc en conclure que l’emmaillotage est à utiliser avec parcimonie comme par exemple en fin de journée quand les coliques le fond souffrir ou encore le soir afin de favoriser la qualité du sommeil de toute la famille. Il est évident que lorsque le bébé est éveillé il est primordial de le laisser libre de ses mouvements. De même, il faut cesser cette approche dès que l’enfant proteste et ne pas aller au-delà d’un mois après la naissance.

 

Brindilles