Encourager l’attachement parental

encourager l'attachement parental

Favoriser les liens avec bĂ©bé grâce au phĂ©nomène de l’empreinte et au contact maman-papa-bĂ©bĂ© !

L’attachement entre une mère et son bĂ©bĂ©, un Ă©lĂ©ment essentiel de la croissance, est un processus qui commence par le contact physique, peau contre peau. Et plus tĂ´t ce processus prĂ©cieux commence, plus il apporte de bienfaits Ă  l’enfant. Alors n’attendez pas !

Le contact physique, c’est le b-a-ba du processus d’attachement maternel, ce que l’on appelle le phĂ©nomène de l’empreinte entre la mère et son bĂ©bĂ©. La mise en place dès la naissance de ce lien inĂ©branlable est possible pour toutes les mères, y compris celles ayant accouchĂ© par cĂ©sarienne.

Bien préparer l’accouchement et les premières heures qui le suivent est la première clé pour favoriser et multiplier les contacts maman-bébé qui feront de la mère la figure d’attachement.

Favoriser les liens entre maman et bébé

Voici quelques conseils pour y parvenir dans toutes les situations :

– Gardez bĂ©bĂ© auprès de vous juste après la naissance. Si vous accouchez par cĂ©sarienne, le père peut aussi prendre bĂ©bĂ© contre lui pendant les premières minutes.

– Multipliez les moments de peau Ă  peau selon la mĂ©thode Kangourou, bĂ©bĂ© Ă©tant nu contre la peau de maman : cela va rĂ©guler sa tempĂ©rature, son rythme cardiaque, son taux de sucre et surtout faciliter l’attachement bĂ©bĂ©-parents.

– Le bĂ©bĂ© va dĂ©velopper dans les heures aussitĂ´t après sa naissance un intĂ©rĂŞt particulier pour le visage de sa mère, le sein et le mamelon. Il a besoin Ă  ce moment de retrouver la chaleur et l’odeur de sa mère : cela facilitera aussi la montĂ©e laiteuse et il pourra consommer le prĂ©cieux colostrum. Tout le reste comme le bain, la pesĂ©e et autres soins peuvent attendre – sauf en cas d’urgence mĂ©dicale bien sĂ»r.

– Nourrissez BĂ©bĂ© en le gardant contre vous. C’est vrai aussi pour celles qui donnent le biberon. Il faut donner le biberon Ă  BĂ©bĂ© comme on lui donnerait le sein : on le met contre soi en le maternant.

– Ne cĂ©dez pas Ă  «Vous ĂŞtes fatiguĂ©e, nous allons le mettre en pouponnière », «Confiez-le nous pour la nuit, vous vous reposerez mieux », etc.

– Sachez que tous les comportements de BĂ©bĂ© comme aller chercher le sein, pleurer, tĂ©ter vont permettre l’interaction maman-bĂ©bĂ© qui favorise l’attachement maternel et parental. Avec Ă  la clĂ© le rĂ©confort, la confiance de BĂ©bĂ© en ses parents pour s’occuper de lui, et la proximitĂ© Ă©motionnelle et affective entre BĂ©bĂ© et ses parents.

– Le BĂ©bĂ© est un ĂŞtre portĂ© et il faut mettre en place tous les moyens pour favoriser le contact physique entre BĂ©bĂ© et sa maman, puis son papa bien sĂ»r. Cela va rassurer Ă  la fois BĂ©bĂ© mais aussi ses parents qui vont prendre confiance en leur capacitĂ© Ă  bien s’occuper de BĂ©bĂ©.

En portant son enfant, on est plus facilement à l’écoute de ses besoins, Bébé ressent du bien-être de voir ses besoins comblés et pleure moins (réduction de 48% des pleurs de jour et de 51% des pleurs de nuit d’après la revue Pediatrics en 1996). Sans oublier que Bébé aime naturellement le mouvement : il retrouve les sensations qu’il avait dans le ventre maternel.

 

Les produits Brindilles recommandés pour votre petit être porté :

– Un porte-bĂ©bĂ© physiologique et ergonomique pour porter BĂ©bĂ© contre soi sans avoir besoin de faire des nĹ“uds

– Une Ă©charpe de portage JPMBB oĂą l’on fait le nĹ“ud avant de mettre en place BĂ©bĂ©. On peut l’utiliser dès la naissance et porter sur le dos, la hanche, ou sur le ventre. Une Ă©charpe apprĂ©ciĂ©e aussi par les papas pour sa facilitĂ© d’utilisation au quotidien. Car oui, le mĂ©canisme d’attachement, c’est aussi pour les papas !

– Une Ă©charpe de portage aux couleurs du printemps qui est un vĂ©ritable petit cocon pour les bĂ©bĂ©s portĂ©s

– L’écharpe de portage allemande de rĂ©fĂ©rence pour les puristes ! Avec un tissage du tissu en sergĂ© croisĂ©, 100% coton, elle permet de faire tous les nĹ“uds de portage… En plus, elle est livrĂ©e avec un mode d’emploi très dĂ©taillĂ©.

 

MĂ©lanie SCHMIDT