Grossesse : les régimes filles / garçons

 Grossesse : les régimes filles / garçonsL’influence de l’alimentation sur le sexe de bébé a été mise en évidence par de nombreux scientifiques, même si les avis restent très partagés sur l’efficacité de ce régime…

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’alimentation de la future maman pourrait faire pencher la balance côté fille ou côté garçon.

Comment est-ce possible ?

Les minéraux présents dans les aliments influencent le tri des spermatozoïdes (porteurs du chromosome soit X soit Y) dans les voies génitales. Sodium et potassium influenceraient le sexe du fœtus en faveur des garçons tandis que calcium et magnésium, en faveur des filles.

C’est le principe du régime Stolkowski, étudié en France par le bien-nommé Dr PAPA, gynécologue-obstétricien à Paris.

Selon lui, les taux de réussite avoisineraient les 80 %. Si les résultats semblent concluants, reste à affiner ces recherches, mais surtout à trouver des femmes assez motivées pour le suivre jusqu’au bout !

Car il est particulièrement contraignant et nombreuses sont celles qui craquent en cours de route…

Le menu fille

Aliments autorisés

– Laitages (lait, yaourt, beurre, fromages type emmenthal, gruyère, chèvre frais, comté…)

– Eaux calciques (Contrex, Hépar),

– Jus de pomme et de raisin,

– Poissons, mollusques cuits au court-bouillon, bœuf, poulet, dinde, agneau…

– Œuf (le jaune de préférence) et préparations à base de jaune d’œuf,

– Céréales, riz, pâtes, pain sans sel…

– Oléagineux sans sel : amandes, noix, noisettes, cacahuètes…

– Légumes frais (ou en conserve sans sel) haricots verts, asperges, carottes, navets, oignons, piments, pois, radis, poireaux, concombres, laitue (pomme de terre en petite quantité)

– Fruits : pommes, poires, fraises, framboises

– Matières grasses : beurre, huile végétale, margarine…

– Sucre, miel, confiture, pâtisseries sans sel…

Aliments proscrits

– Sel,

– Thé, café, chocolat noir et au lait,

– Eaux gazeuses, sodas, bière, cidre

– Charcuterie, viandes fumées et salées…

– Coquillages et crustacés,

– Tous les fromages salés,

– Banane, pêche, abricot, cerises, avocat, orange, châtaignes, dattes, pruneaux, figues et abricots séchés,

– Artichauts, champignons, épinards, céleris, betteraves, choux, tomates, cresson, haricots blancs secs, fèves, pois secs, mais, pois cassés, lentilles,

– Poissons congelés, fumés, salés,

– Pains et biscottes salés,

– Gâteaux, biscuits, desserts du commerce, sel, sel de céleri, sels de remplacement (K) cornichons, olives, saumure, marinades…

– Eviter conserves (Na), chips, bouillons et potages du commerce (Na), levure, beurre et margarine salés. Mayonnaise et vinaigrette industrielles…

Le menu garçon

Aliments autorisés

– Thé, café, boissons et eaux gazeuses,

– Charcuteries, viandes salées et séchées,

– Poissons fumés, salés, tous…

– Pain, biscottes, céréales, riz, pâtes…

– Tous les fruits et jus de fruits surtout bananes, dattes, abricots, oranges, pèches, cerises,

– Pomme de terre, champignon, artichaut, haricots secs, pois secs,

– Châtaignes, pruneaux, abricots secs, dattes, figues sèches, chocolat noir,

– Bouillons, potages salés, biscuits et pâtisseries sans lait, marinades, cornichons, olives en saumure…

Aliments proscrits

– Eaux calciques,

– Crustacés, bigorneaux, coques, crevettes, palourdes, crabe…

– Sauces, glaces, pâtisseries à base d’œufs,

– Fromages et laitages,

– Salade verte, haricots verts, épinards…

– Oléagineux : noisettes, noix, amandes, cacahuètes (même sans sel),

– Cacao, chocolat et au lait,

– Desserts au lait, crème glacée, glaces, sauces blanches…

Les précautions

Avant d’envisager ce type de régime, parlez-en à votre gynécologue, et prenez en compte les contre-indications :

– Pour le « régime garçon » hypertension artérielle, insuffisance rénale, diabète et maladie d’Addison…

– Pour le « régime fille » insuffisance rénale, calculs, néphrite, problèmes cardiaques…

Alors, motivée ?Pour les futures mères qui souhaiteraient tenter l’expérience, sachez que ce régime est vraiment très contraignant et souvent abandonné en cours de route.

A savoir que d’autres paramètres sont à prendre en compte selon le Dr Shettles : le pH du vagin (acide pour avoir une fille, alcalin pour un garçon), le rythme des rapports sexuels par rapport à l’ovulation, les positions sexuelles, etc…

Brindilles