La constipation

la contipationMalgrĂ© une alimentation riche en fibres, une bonne mastication et un minimum d’activitĂ© physique, elle reste trĂšs frĂ©quente durant la grossesse. En cause : la hausse de la progestĂ©rone (qui diminue le pĂ©ristaltisme intestinal et donc l’évacuation des selles) Ă  laquelle viennent s’ajouter le manque d’exercice physique et la position du bĂ©bĂ© comprimant l’appareil digestif. Le principal effet secondaire de la constipation est l’aggravation d’une Ă©ventuelle crise hĂ©morroĂŻdaire.

I – Les rĂ©flexes Ă  adopter

  • Augmentez la ration de fruits, lĂ©gumes et lĂ©gumes secs (jusqu’à 12 par jour).
  • Ayez le rĂ©flexe « entrĂ©e » cruditĂ©s, salade ou potage.
  • Ayez toujours sur vous des fruits frais et de saison ainsi que des fruits sĂ©chĂ©s : figues, pruneaux, raisins secs
 Ă  tremper si possible.
  • Incluez chaque jour une poignĂ©e d’olĂ©agineux non blanchis : noix, amandes, noisettes, graines de lin, de sĂ©same

  • Remplacez les cĂ©rĂ©ales raffinĂ©es (blanches) par des cĂ©rĂ©ales complĂštes ou semi complĂštes pour les intestins fragiles.
  • Buvez suffisamment (2 litres par jour).
  • Si il n’y a pas de contre-indication, continuez Ă  pratiquer une activitĂ© physique douce au quotidien : marche, aquagym, natation
 entretiendront votre musculature et  votre motricitĂ© intestinale.
  • Chaque soir avant le coucher, effectuez un auto massage en profondeur des intestins, dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Des petits lavements peuvent soulager en cas de constipation rĂ©fractaire, Ă  l’aide d’une petite poire. N’hĂ©sitez pas Ă  demander conseil Ă  son mĂ©decin.

II – Quelques aides naturelles

  • Le psyllium: ce vĂ©gĂ©tal contenant essentiellement des fibres solubles (tout comme l’avoine), il prĂ©vient de façons efficace la constipation en absorbant l’eau et en formant un gel non irritant pour le tube digestif (mucilage). On le trouve sous forme de graines, que l’on avale avec beaucoup d’eau. Plusieurs protocoles sont envisageables : on laisse tremper 10g de psyllium quelques minutes dans 100 ml d’eau tiĂšde, on boit rapidement ce mĂ©lange (avant la formation d’un gel trop compact) ainsi que 200 ml d’eau. On peut aussi ne pas laisser tremper les graines et les avaler en mĂȘme temps qu’un grand verre d’eau. Cette opĂ©ration peut se rĂ©pĂ©ter jusqu’à trois fois par jour, jusqu’à obtention de l’effet dĂ©sirĂ© (il se peut que l’effet laxatif optimal ne soit obtenu qu’aprĂšs deux Ă  trois jours).
  • Le son d’avoine: Ă  base de fibres solubles lui aussi, il peut ĂȘtre consommĂ© saupoudrĂ© sur les aliments (compote, yaourt), Ă  hauteur de une Ă  deux cuillĂšres Ă  soupe maximum par jour.
  • Les graines de lin (moulues), les huiles vĂ©gĂ©tales (olive ou lin par voie orale ou rectale), seront de bons complĂ©ments anti-constipation. Attention : il est totalement proscrit d’avoir recours Ă  des laxatifs stimulants ou irritants durant la grossesse et l’allaitement (et cela reste dĂ©conseillĂ© le reste du temps) !
  • Les prĂ©biotiques et probiotiques peuvent ĂȘtre utiles pour renforcer et rĂ©Ă©quilibrer la flore intestinale en la rĂ©ensemençant avec des ferments lactiques (demander conseil Ă  son thĂ©rapeute). On peut aussi avoir recours Ă  des aliments fermentĂ©s type choucroute ou lait fermentĂ© (kĂ©fir, yaourts), jus de lĂ©gumes lactofermentĂ©s …
  • En cas d’hĂ©morroĂŻdes, limiter les sucreries, et avoir recours au bain de siĂšge froids et aux bains dĂ©rivatifs pour calmer les crises. On trouve aussi des pommades homĂ©opathiques en pharmacie.

III – HomĂ©opathie

  • Pour y remĂ©dier, en traitement de fond, chaque jour Ă  jeun, cinq granules de Sepia Officinalis 9CH.
  • Si les intestins sont paresseux et que l’expulsion est difficile avec Ă  l’arrivĂ©e des selles molles : cinq granules d’Alumina 5 CH matin et soir.
  • Par contre si la constipation est chronique depuis le dĂ©but de la grossesse, que les selles sont dures et en petits morceaux, le traitement peut ĂȘtre cinq granules de d’Hydrastis Canadensis 5 CH, matin et soir.
  • Si elles sont dures noires et sĂšches, avec aucune envie d’aller Ă  la selle : Opium 9CH, cinq granules matin et soir.
  • Si les selles sont volumineuses, difficiles Ă  expulser, avec des hĂ©morroĂŻdes : 5 granules de Collinsonia canadensis 5 CH, matin et soir.
  • Demander conseil Ă  un homĂ©opathe ou Ă  un pharmacien afin d’affiner au mieux la prescription et la durĂ©e du traitement par homĂ©opathie.

IV – Recette smoothie spĂ©cial transit !

– 2 kiwis

– 1 cuillĂšre Ă  soupe de psyllium ou graines de lin moulues

– 100 ml de jus de fruits au choix sans sucre ajoutĂ©

Eplucher les kiwis, disposer tous les ingrédients dans un bol à mixeur et mixer.

Brindilles