Le bicarbonate de soude côté bien-être

le bicarbonate de soude côté bien-êtreLe bicarbonate de soude est LE produit naturel par excellence revenu en force dans nos intérieurs ces dernières années ! Pourquoi ? Parce qu’il est incroyablement polyvalent : cuisine, ménage, santé… sans oublier son prix, très économique !

Entrant dans la composition de nombreuses préparations « maison », il est utilisé aussi bien pour soigner les petits bobos que pour les soins du corps, l’entretien de son intérieur ou du jardin. Présenté sous forme de poudre blanche (semblable à du sucre glace ou de la farine), il est entièrement biodégradable et sans odeur. Voici quelques exemples de son utilisation pour soulager les petits soucis du quotidien. Il est entendu que ne sont évoqués uniquement des troubles bénins et que si aucune amélioration n’est constatée dans les 24 à 48 heures il vous faudra consulter un médecin.

Les petits troubles cutanés

– En cas de boutons d’acné, furoncles ou aphtes : réalisez une pâte à base de bicarbonate et d’un peu d’eau (un quart de bicarbonate pour trois-quarts d’eau) et laissez poser. Cela peut être un peu douloureux pour les aphtes, donc si vous êtes du genre douillet(te), préférez le bicarbonate en bain de bouche ! La même mixture peut venir à bout de vos boutons de fièvre. Renouvelez régulièrement l’application.

– Pour les épines et les échardes, laissez poser 2 heures, ces dernières remonteront à la surface de la peau.

– Ca vous démange ? Evitez de gratter et laissez plutôt agir le bicarbonate. Il possède des propriétés apaisantes qui peuvent par exemple vous éviter de vous gratter jusqu’au sang en cas de piqûre d’insecte. Il suffit de confectionner la même pâte (citée plus haut) et la laisser agir une vingtaine de minutes. C’est la même technique pour diminuer les démangeaisons des boutons de varicelle ou l’urticaire.

– Pour soulager l’eczéma, prenez régulièrement un bain où vous aurez préalablement dilué 4 à 5 cuillères de bicarbonate. Fonctionne aussi pour les fesses irritées de votre bébé (fesses rouges ou érythème fessier) en adaptant la quantité de bicarbonate à la taille de son bain.

– En cas de légers coups de soleil (chez les adultes) : ajoutez la pâte précédemment citée sur de la gaze ou du coton et appliquez sur la zone qui a pris un coup de chaud (en remplaçant si possible la compresse toutes les dix minutes). La désagréable sensation de tiraillement devrait s’estomper un peu. Pour les enfants et les coups de soleil étendus ou sévères, consultez un médecin.

– Des mycoses vaginales peuvent se développer en milieu trop acide. Le bicarbonate pourra donc être utilisé pendant la toilette quotidienne, et à l’occasion, en lavements vaginaux : diluez une à deux cuillères à soupe de poudre dans un litre d’eau tiède et utilisez une poire à lavement pour faire pénétrer le liquide dans le vagin. A ne surtout pas faire au quotidien, au risque de déséquilibrer la fragile flore vaginale. Petit aparté : il est nécessaire en cas de mycoses répétitives, de faire régulièrement des cures de probiotiques pour régénérer sa flore intestinale (n’hésitez pas à mettre une gélule de probiotiques dans le vagin le soir au coucher).

– Le bicarbonate de soude aide aussi à venir à bout des mycoses des pieds qui démangent plus que de raison. Laissez tremper vos pieds dans un bain d’eau bicarbonatée (un verre pour un litre), un petit quart d’heure chaque jour.

Ces remèdes maison s’appliquent bien sûr dans le cas de symptômes modérés et ponctuels. S’ils persistent ou qu’ils vous semblent s’aggraver, consultez un médecin.

Troubles digestifs et urinaires

La formule chimique du bicarbonate de soude en fait un sel alcalin, qui a le pouvoir de neutraliser un milieu dont le pH est trop acide. On dit qu’il s’agit d’une solution tampon (qui « tamponne » les acides). Ce produit est donc tout indiqué dans les troubles bénins dus à l’acidité.

– Vous souffrez de brûlures d’estomac ? Diluez une cuillère à café de bicarbonate dans un grand verre d’eau, que vous boirez doucement et en entier, même si ce goût d’eau salée n’est pas très agréable. La sensation de soulagement est très rapide, les muqueuses sont vite apaisées.

– Même remède si vous êtes victime de remontées acides : le pH à 8,4 du bicarbonate de soude va neutraliser celui de l’acide chlorhydrique, responsable de cette désagréable sensation (attention aux rots car la réaction chimique libère du CO2… Vous êtes prévenus !).

– Pour calmer les douleurs et gêne de flatulences, buvez un demi verre d’eau dans lequel vous rajouterez une demie cuillère à café de bicarbonate de soude.

– Dans les cas de digestions difficiles, le bicarbonate est aussi efficace (vous pouvez d’ailleurs en ajouter en prévention à l’eau de cuisson des aliments qui vous posent particulièrement problème, les légumineuses par exemple).

– Même chose pour les lendemains de fête difficiles : un grand verre d’eau avec un peu de bicarbonate devrait soulager la sensation de nausée.

– Cela fonctionne aussi en cas de cystites (infections urinaires), qui peuvent être provoquées par une urine trop acide. Le bicarbonate permet de diluer cette acidité et joue à la fois un rôle préventif en rendant les urines plus alcalines. Pour ce faire, en boire une petite quantité toutes les deux heures dès l’apparition des premiers symptômes. En prévention (pour les personnes très sujettes à ce trouble), boire un verre d’eau au bicarbonate de soude, suite à un repas « acide » (alcool, café, sucreries, excès de viande…). En cas d’infection urinaire, la première chose à faire est de consulter un médecin si les symptômes s’intensifient rapidement.

L’hygiène bucco-dentaire

Le bicarbonate de soude est également très réputé pour l’hygiène et la beauté des dents, en complément des visites chez le dentiste. Il est d’ailleurs employé dans la composition de bon nombre de dentifrices.

– Ses propriétés alcalines lui permettent, ici aussi, de neutraliser les acides qui sont produits par la dégradation des déchets qui restent coincés dans la bouche après les repas. Or, ils provoquent la fameuse mauvaise haleine et abîment, à la longue, l’émail des dents. Il suffit de diluer une demi-cuillérée de bicarbonate dans un demi-verre d’eau tiède ou chaude et faire un bain de bouche, avec gargarismes, pendant plusieurs minutes. Veillez toutefois à consulter un dentiste rapidement car dans la grande majorité des cas, la mauvaise haleine est due à des caries, une maladie parodontale ou encore un trouble hépatique, digestif…

– Utilisé après un bon brossage des dents, ce bain de bouche vous aide à lutter contre les caries et la plaque dentaire (précurseur du tartre). N’oubliez pas de rincer après, ou vous risquez de garder un petit goût salé dans la bouche.

– Autre utilisation très connue du bicarbonate : le blanchiment des dents. Pour un usage ponctuel visant à redonner de l’éclat à vos quenottes jaunies par le café ou le tabac, vous pouvez opter pour une solution plus radicale, mais à utiliser avec parcimonie : le brossage au bicarbonate de soude. Il suffit d’en mettre un peu sur sa brosse à dents, d’humecter et de brosser les dents comme s’il s’agissait de dentifrice. Cette technique, bien que très répandue, doit être utilisée avec précaution car le bicarbonate possède des propriétés abrasives très puissantes et peut, à la longue, endommager l’émail de vos dents et vos gencives. C’est pourquoi il ne faut pas l’utiliser au quotidien, mais une à deux fois par semaine. A proscrire même si vous êtes sensible des gencives ou si votre émail est fin. N’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste.

L’hygiène corporelle

  Pour l’utiliser comme déodorant naturel, rien de plus simple : il vous suffit d’appliquer un peu de bicarbonate aux endroits qui transpirent le plus, sous les aisselles par exemple. Mettez-en autant que nécessaire.  En plus d’être naturel, ce produit présente l’avantage d’éliminer carrément les odeurs produites par les bactéries, plutôt que de les masquer. Méthode 100% naturelle, non toxique et économique !

– Les pieds sont particulièrement susceptibles de sentir mauvais, parce qu’ils « macèrent » toute la journée. Diluez un verre de bicarbonate dans un bon litre d’eau tiède. Plongez les pieds dedans pendant 5 à 10 minutes.

– Toujours côté pieds, le bicarbonate de soude peut aussi soulager les douleurs et la fatigue liés à une longue journée de travail et/ou de marche. Il suffit de procéder au même bain de pieds, avec une eau chaude ou tiède, pendant 10 à 15 minutes, puis de masser vos pieds avec de l’huile d’amande douce et de l’huile essentielle de lavande.

– Une alternative : vous pouvez saupoudrer vos chaussures de bicarbonate, laissez agir plusieurs heures puis enlevez le surplus : les odeurs auront été neutralisées.

– Pour une peau douce, rien de tel qu’un gommage fabriqué à base de bicarbonate : on mélange avec de l’eau (ou huile d’olive selon les recettes) pour obtenir la consistance souhaitée.

– Avoir des ongles blancs et durs : rien de plus facile en trempant vos doigts dans de l’eau chaude avec du bicarbonate.

– Pour des cheveux souples et brillants, ajoutez 1 cuillère à café de bicarbonate à votre shampooing habituel. Lavez vos cheveux avec ce mélange, massez vigoureusement et rincez.

– Avant et après le rasage : diluez 1 cuillère à soupe dans un bol d’eau tiède, et appliquez avant et après le rasage. Cette préparation éteindra le feu et adoucira la peau.

Autres utilisations du bicarbonate

Les propriétés alcalines du bicarbonate de soude permettent également de soulager certaines petites infections ou irritations. En voici quelques exemples :

– En cas de stress, courbatures, insomnies… rien de plus efficace que de tremper dans un bon bain pendant 30 minutes en y ajoutant 2 tasses de bicarbonate de sodium.

– Mal à la gorge ? Faites quelques gargarismes à base de bicarbonate pour assainir votre gorge et soulager l’inflammation.

– Si vous êtes encombré au niveau des voies respiratoires, essayez les inhalations qui viendront décongestionner les muqueuses. Faites bouillir un litre d’eau. Ajoutez-y deux cuillères à soupe de bicarbonate et mélangez le tout. Posez une serviette sur votre crâne et penchez-vous sur le mélange, pour respirez les vapeurs pendant 10 minutes environ. Vous pouvez ajouter une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radiata ou de ravintsara par exemple.

– En cas de sinusite, un rinçage avec une solution à base d’eau et de bicarbonate aidera votre nez à se déboucher.

– En manque de cigarettes, de nicotine : 2 cuillères à café de bicarbonate dans un verre d’eau à boire pendant que la solution est effervescente fera passer l’envie.

 

 

Où trouver le bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate de soude s’achète dans les grandes surfaces au rayon alimentaire (vers le sel), en pharmacie ou magasin bio, pour quelques euros seulement. Il se présente en petit paquet de 500 g, 1 kg… Mais pour les gros consommateurs, qui en font également un usage ménager, il en existe également des sacs de 25 kg ! C’est le même bicarbonate que l’on utilise pour cuisiner, récurer un évier ou soigner ses petits bobos.

Pour le stocker, optez pour les placards de la cuisine ou ceux de la salle de bains, s’ils ne sont pas trop humides (placez-le dans un contenant hermétique). Ne le laissez pas à la portée des enfants.

Précautions en cas de prise de bicarbonate en interne

Les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans ne devraient pas utiliser le bicarbonate pour des usages internes (c’est-à-dire avec ingestion du produit), de même que les personnes suivant un régime sans sel ou souffrant d’hypertension,

– en cas d’hésitation quant aux bienfaits potentiels du bicarbonate sur un symptôme précis, demandez conseil à votre pharmacien. Même chose si vous suivez un traitement : assurez-vous que le bicarbonate n’est pas contre-indiqué,

– si les symptômes persistent plus de deux jours, s’aggravent ou sont d’une violence anormale, consultez un médecin,

– l’automédication ne doit pas durer plus de deux ou trois jours et est réservée aux problèmes bénins : au moindre signe laissant penser que ce peut être plus grave (coup de soleil très profond ou très étendu, gonflement suite à une piqûre d’insecte, brûlures d’estomac fortes ou accompagnées d’autres symptômes, etc.), consultez immédiatement votre médecin.

Brindilles