Le congé parental

Le congé parentalVouloir passer plus de temps auprès de ses enfants en mettant de côté pour quelque temps sa vie professionnelle est le choix de nombreux parents. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que ces derniers sont inactifs ou débordés par leurs enfants et par les tâches ménagères comme on peut encore trop souvent l’entendre dire…

La durée du congé parental est depuis quelques années de un an renouvelable deux fois et ce, à partir du deuxième enfant. Suite à cela, certains parents reprennent une activité professionnelle et d’autres décident de rester encore quelque années parents au foyer afin d’apporter plus de présence à leurs enfants. Quel que soit l’option choisie, il est important que cela provienne d’une réelle envie et non d’une contrainte.

Papa ou maman ?

Le congé parental n’est pas seulement une affaire de femmes même si dans la majorité des cas ce sont ces dernières qui en profitent. Certains papas s’arrêtent de travailler afin de rester à la maison pour tisser des liens plus profonds avec leurs enfants. Il est même possible « d’alterner » entre les différentes naissances.

Ce choix est tout de même fortement influencé par les situations professionnels de chacun ; en général, c’est celui qui a situation la plus « précaire » et/ou la moins bien rémunérée qui s’arrête. Mais, c’est avant tout l’envie et le besoin de chacun qui prédominent.

Garder du temps pour soi :

Faire le choix de rester à la maison pour s’occuper de ses enfants ne signifie pas être enfermés dans son rôle de parents et ne faire que ça. Il est impératif pour l’équilibre de chacun, de s’octroyer du temps pour soi. Cela peut être le simple fait de boire une tisane tranquillement, de lire un livre, de prendre un bain ou encore d’aller chez le coiffeur, mais aussi d’être bénévole au sein d’une association, de faire du sport, de sortir en amoureux ou entre amis.

Travailler à la maison :

Lorsque l’on veut continuer à avoir une vie professionnelle tout en étant présente pour ses enfants, le travail à domicile est une solution qui permet de ne pas avoir d’horaires contraignants et donc de pouvoir gérer son temps de travail en fonction de sa vie de famille. Cela nécessite tout de même une bonne organisation.

Etudier à distance :

Parfois lors d’un congé parental, la reprise des études est envisagée par certains. Tout comme le travail à domicile, le rythme de travail est déterminé selon les disponibilités de chacun. A la clef, un diplôme permettra d’envisager la reprise future d’un travail.

Côté argent :

S’arrêter de travailler occasionne un changement budgétaire, le montant du congé parental d’éducation pour un arrêt total d’activité se monte environ à un montant mensuel de 380 euros. Pour certains, cela ne pose pas de problèmes financiers. Pour d’autres, malgré les fins de mois difficiles, le choix d’élever ses enfants soi-même l’emporte. Mais, pour d’autres encore, malgré l’envie, la situation financière ne leur permet pas l’arrêt du travail.

 

Brindilles