Le macérât huileux

le macérât huileuxLe macérât huileux est une technique ancestrale qui consiste à laisser macérer des plantes dans une huile végétale. Les principes actifs des plantes sont ainsi mélangés à ceux de l’huile choisie afin de donner un produit riche en propriétés bienfaisantes.

La nature regorge de nombreux trésors qui nous permettent de nous soigner et de prendre soin de notre peau et de nos cheveux. Les macérâts en sont un bel exemple. L’huile obtenue peut être utilisée telle quelle ou bien employée pour la confection de crèmes, baumes ou liniments.

Procédé de la fabrication d’un macérât:

Procédé à froid :

Ce procédé permet de garder intactes toutes les propriétés des plantes et des huiles. Cependant, il vous faudra patienter au minimum 3 semaines avant de pouvoir utiliser votre macérât.

Remplissez tout d’abord un pot en verre, préalablement stérilisé, avec des plantes de préférence sèches afin d’éviter que la macération tourne à la fermentation. Ensuite, recouvrez de l’huile ou des huiles choisies jusqu’à ras-bord du pot. Puis, fermez le pot et placez-le dans un endroit ensoleillé. Il faudra le laisser reposer entre 3 et 6 semaines en secouant le pot de temps en temps.

Une fois prêt, filtrez le macérât à l’aide d’une passette ou d’un filtre à café. Versez l’huile obtenue dans une bouteille de préférence opaque pour une meilleure conservation et pour cela, utilisez un petit entonnoir. Afin d’éviter le rancissement vous pouvez ajouter quelques gouttes de vitamine E.

Pour finir, pensez à bien étiqueter votre bouteille en y inscrivant le contenu ainsi que la date de fabrication. Dans de bonnes conditions de fabrication et de stockage, vous pourrez le conserver 6 mois.

Procédé à chaud :

Ce procédé est plus rapide mais ne convient pas aux huiles et plantes fragiles car la chaleur détruit leurs propriétés. Il peut néanmoins convenir pour des parties de plantes résistantes comme les racines par exemple.

Pour commencer, remplissez à moitié un contenant en verre, stérilisé, de plantes. Puis, recouvrez d’huile végétale. Ensuite, placez dans un bain marie en prenant garde que l’eau arrive au trois quart du pot et laissez mijoter à petit feu durant 2 heures.

Au bout de ce laps de temps, retirez du feu et laissez reposer une heure dans l’eau chaude. Filtrez par la suite votre macérât et mettez-le en bouteille.

Le temps de conservation est le même que pour la méthode à froid. Vous pouvez là aussi ajouter un peu de vitamine E ce qui améliorera la conservation.

Les macérâts et leurs vertus :

Il existe une multitude de macérâts. Vous pouvez aussi en créer selon vos envies et vos besoins. Voici une petite liste de quelques-uns avec leurs diverses propriétés :

Bellis (fleurs de pâquerettes) : Ce macérât possède des vertus raffermissantes qui le rend très utile comme tenseur et galbant pour le buste. Il peut être employé pour les visages manquant d’élasticité et de fermeté et même pour les fragilités capillaires telles que la couperose ou les jambes lourdes.

Calendula (fleurs de soucis) : Idéal pour les peaux fragiles et sensibles, le calendula est parfait pour traiter tous les problèmes cutanés (irritations, brulures, crevasses, coup de soleil…). Il est antiseptique, cicatrisant, reconstituant et anti-inflammatoire.

Camomille : Grace à ses vertus antidouleur il est un grand allié contre les migraines, les névralgies et les poussées dentaires des bébés. Il détend, calme et apaise l’esprit. Il aide en cas de choc affectif et le jour de l’accouchement. Pour la peau, il est apaisant et cicatrisant et trouve toute sa place dans les soins contre l’eczéma, les démangeaisons ou toutes irritations cutanés.

Carotte : Très riche en vitamine A, le mélange obtenu est régénérant et assouplissant. Il peut être utilisé comme après soleil mais aussi pour favoriser le bronzage et hâler le teint.

Lavande : Ce macérât est apaisant, régénérant, cicatrisant, anti-inflammatoire et antalgique. Ceci en fait un soin idéal pour les coups de soleil, les petites plaies, les piqures d’insectes et les érythèmes fessiers.

Millepertuis : Il est idéal pour cicatriser les plaies et les brûlures légères. En massage, ce produit calme les douleurs du dos et les névralgies. Il est aussi un allié précieux pour soulager les douleurs articulaires ou encore les démangeaisons. ATTENTION ! Ce macérât ne doit pas être utilisé avant une exposition au soleil en raison d’un risque de photosensibilisation. Il ne faut pas l’utiliser pendant la grossesse et chez les jeunes enfants.

Vanille : Une odeur divine et aphrodisiaque, en plus d’être hydratant et nourrissant. Tout ceci, en fait le support idéal pour les massages.

Recettes de macérâts:

Macérât calendula-camomille :

Ce macérât est anti-inflammatoire, adoucissant, apaisant et cicatrisant. Il est utile pour toutes les irritations cutanées et les petites plaies, telles que les brûlures, l’eczéma, les gerçures et les érythèmes… Il en soulage la douleur et les démangeaisons. Il peut rentrer dans la composition des liniments, des baumes, des démaquillants douceurs ou des huiles de massage. Ce soin est idéal pour les bébés et les femmes enceintes.

• 25g de fleurs séchées de camomille

• 25g de fleurs séchées de soucis

• 250g d’huile de sésame

• 750g d’huile d’olive

Mettez dans un bocal d’1 litre les fleurs séchées. Ajoutez ensuite les huiles. Fermez le pot et entreposez-le dans un endroit ensoleillé. Laissez macérer 4 semaines en remuant le pot de temps en temps. Une fois le mélange prêt, filtrez-le et mettez-le en bouteille. Vous pourrez le conserver environ 6 mois.

Macérât olivier:

Ce macérât est régénérant, assouplissant, fortifiant et anti-âge. Vous pouvez l’utiliser tel quel en soin du visage, du corps et des cheveux ainsi que des ongles. Ou bien l’incorporer à une crème, un baume ou un liniment.

• 1 pot rempli de feuilles d’olivier

• Autant d’huile d’olive

• 10 gouttes de vitamine E

Mettez dans un bocal les feuilles séchées. Ajoutez ensuite l’huile d’olive et la vitamine E. Fermez le pot et entreposez-le dans un endroit ensoleillé. Laissez macérer 6 semaines en remuant le pot de temps en temps. Une fois que tout est prêt, filtrez-le et mettez-le en bouteille. Vous pourrez le conserver environ 6 mois.

Macérât vanille ylang-ylang:

Macérât à l’odeur enivrante et aphrodisiaque est idéale pour les petits massages romantiques.

• 2 gousses de vanille fendues en deux

• 50 ml d’huile de sésame

• 25 ml d’huile de jojoba

• 25 ml d’huile de germe de blé

• 20 gouttes d’huile essentielle ylang-ylang

Mettez dans un bocal les gousses de vanille fendues en deux. Ajoutez ensuite les huiles et l’huile essentielle. Fermez le pot et entreposez-le dans un endroit ensoleillé. Laissez macérer 4 semaines en remuant le pot de temps en temps. Une fois le macérât prêt, filtrez-le et mettez-le en bouteille. Vous pourrez le conserver environ 6 mois.

 

Brindilles