Le portage face au monde est cruel, stressant et terrifiant !

le portage face au monde cruel et mĂ©chantTelle est la dĂ©claration de Catherine Flower, un expert Autralien de l’UnivesitĂ© de Technology de Sydney, et confirmĂ©e par les travaux de recherches de l’UniversitĂ© de Dundee.

Elle dĂ©clare que porter un bĂ©bĂ© (jusqu’Ă  l’âge d’un an) ou le mettre dans une poussette face Ă  « l’extĂ©rieur » l’expose Ă  l’importance des stimulis de son environnement (voiture, gens, bruits…) qu’il n’est donc plus en relation avec la mère pour ĂŞtre rassurĂ© et que cela suscite de la peur chez lui.Les consĂ©quences seraient le ralentissement du dĂ©veloppement de l’enfant et peut mĂŞme conduire Ă  en faire des adultes anxieux. Elle parle mĂŞme de traumatisme pour le bĂ©bĂ©.A l’inverse, les enfants portĂ©s face aux parents seraient plus rieurs, Ă©couteraient plus leur mère, et s’endormiraient plus facilement… ces derniers signes Ă©tant des indicateurs de niveau de stress bas.

http://www.dailymail.co.uk/femail/article-2028530/Carrying-baby-facing-forwards-cruel-stressful-terrifying-claims-Australian-expert.html
Brindilles