Le sommeil de bébé, de 0 à 3 mois

le sommeil de bébé, de 0 à 3 moisDurant les premiers mois de sa vie, votre bébé dort tout simplement quand il est fatigué et se réveille quand il à faim.

Il a besoin de dormir 16 à 20h par jour, en moyenne. Le rythme de son sommeil est souvent lié à la faim. Jusqu’à 2 mois, il ne distingue pas encore le jour de la nuit, c’est normal qu’il réveille ses parents ! Il dort par courtes périodes, de une à quatre heures. Il commence par un sommeil agité, puis son sommeil devient calme. Le reste du temps, il s’agite, pleure et mange…

La première semaine, bébé peut dormir près de 20 heures sur 24

A l’âge d’un mois, il dort de 16 heures à 20 heures (on remarque généralement que sa période d’éveil est plus longue en fin de journée, entre 17 h et 22 h).

Au cours des premières semaines, son sommeil n’est pas encore organisé sur 24 heures. Il se réveille en général toutes les 3-4 heures, souvent parce qu’il a faim. Il s’endort presque toujours en sommeil agité. Les trains sont courts (entre 50 et 60 minutes) et nombreux. Le sommeil agité représente un petit peu plus de la moitié de sommeil.

Entre 2 trains, bébé est tout près de l’éveil, dans une période de sommeil intermédiaire. Il peut parfois avoir les yeux ouverts et regarder ce qui l’entoure, mais cet état ne dure que quelques minutes. Il ne faut surtout pas le réveiller, et attendre qu’il se rendorme !

Bébé dort autant, sinon plus, le jour que la nuit? C’est normal! Ce n’est que vers 8 à 10 semaines qu’il commencera à distinguer le jour de la nuit. Il espacera alors ses repas de nuit et boira davantage le jour. Ensuite, mois après mois, il va dormir de moins en moins, se calant sur le rythme jour/nuit.

Les parents ne doivent pas négliger leur bien-être.

Les premiers jours, voire les premières semaines suivant l’arrivée d’un bébé, on est excité d’accueillir ce petit être ! Même si on ne dort que 4 heures par nuit, on se sent souvent très en forme. Mais Parfois, dès la fin du premier mois, on subit le contrecoup de ce manque de repos : on s’effondre de fatigue et on a parfois des moments de tristesse. S’occuper d’un nourrisson exige l’adaptation de tous les membres de la famille, et pour cela, mieux vaut se ménager et penser à prendre un peu de temps pour soi et se reposer.

Pour tenir le coup :

Dès que bébé dort, essayer de dormir aussi, que ce soit le matin, l’après-midi ou le soir : on se cale sur son rythme au tout début.

Accepter (encourager même!) toute aide extérieure pour le ménage, la cuisine… en profiter pour se reposer un peu.

Quand la maman allaite, son conjoint peut amener le bébé dans le lit la nuit : ainsi, l’allaitement se fera au chaud, en position allongée ou même dormir toute la nuit avec son enfant soi dans le lit conjugal soi dans un petit lit pour cododo accolé au lit des parents.

Associer le papa aux repas du bébé si il n’est pas allaité : il peut lui donner le biberon du soir ou celui du milieu de la nuit pour permettre à la maman de se reposer

Pendant la journée, afin de l’aider à intégrer les rythmes différents du jour et de la nuit, le faire dormir dans un autre lit que celui qu’il occupe la nuit, mais sans le couper des bruits de la maisonnée ; par exemple, dans un petit berceau ou dans un lit portatif.

Où installer son bébé les premiers mois ?

Il n’y a aucune règle absolue. Car si en Occident, il n’est généralement pas « bien vu » de dormir avec son enfant, c’est chose courante dans de nombreux pays. Chaque famille doit être libre de faire son choix, tant que chaque membre de la famille s’épanouit…

On peut aussi placer le petit lit dans la chambre des parents les premières semaines (mais, si ces derniers n’arrivent pas à dormir près de lui à cause des petits bruits que fait leur petit bout, ils doivent installer son lit dans sa chambre, sans culpabiliser : leur sommeil est tout aussi capital).

Brindilles