Le sommeil de bébé, de 6 mois à 1 an

le sommeil de bébé, de 6 mois à 1 anA partir de 6 mois, la plupart des bébés dorment au total environ 15 heures par jour, dont 8 à 10 heures par nuit, le reste étant réparti sur 1 ou 2 siestes pendant la journée : une le matin, l’autre l’après-midi.Mais cela reste une moyenne car chaque enfant a son propre rythme.

Les siestes diminuent peu à peu, car bébé déborde d’énergie !

Tout se met en place, mais…

Aux alentour du huitième mois, l’enfant vit l’anxiété de la séparation, une étape normale de son développement : il prend conscience de sa propre identité, différente de celle de ses parents (et craint donc de les voir disparaître). Il n’aime pas beaucoup être loin d’eux. Alors, au moment du coucher ou pendant la nuit, il a parfois besoin d’être rassuré, ne serait-ce qu’en entendant la voix de papa ou en recevant des caresses de maman. Il apprendra graduellement à se rendormir seul.

C’est aussi le moment des premiers cauchemars, fièvres et maladies infantiles, poussées dentaires… Le mieux à faire est de le rassurer, le consoler. Pratiquer le cododo (dormir avec son enfant) peut aider à passer cette étape. Certains bébés de plus de 6 mois continuent à réclamer une tétée la nuit, (par exemple à 3 h ou à 4 h du matin), cela peut être du à une poussé de croissance, une petite soif (même nous adulte il nous arrive d’avoir soif la nuit !) ou un besoin de succion et de contact physique.

Accompagner cette évolution et favoriser son sommeil

Pour s’endormir, le bébé a besoin de se sentir en sécurité. Ça lui fait du bien de se retrouver dans un décor familier et rassurant (la porte de la chambre est entrouverte, une veilleuse est allumée…), avec des objets qu’il reconnaît (doudou, peluche, etc.). Des rites familiers (une petite histoire, un câlin, de la musique) contribuent aussi à l’apaiser. Votre bébé pourra bénéficier d’un meilleur sommeil s’il va au lit sitôt fatigué, il faut donc être attentif aux signes de fatigue.

Les bébés ont aussi besoin d’être rassurés davantage par notre présence vers l’âge de 7 mois à 9 mois, avec l’apparition de l’anxiété de séparation (voir l’angoisse du 8 ème mois).

S’il se réveille pendant la nuit, ce n’est peut être pas parce qu’il a faim, mais parce qu’il a fait un cauchemar ou qu’il a eu une petite anxiété de séparation.

Brindilles