Le troisième trimestre de la grossesse

le troisième trimestre de la grossesseCa y est, on arrive à la fin, le ventre devient de plus en plus encombrant, la fatigue et l’essouflement se font sentir… Vivement la rencontre avec bébé !

Le septième mois de grossesse

La future mamanest de plus en plus essoufflée à l’effort et doit éviter de trop forcer pour ne pas avoir de contractions prématurées. Ses réflexes ralentissent et elle peut éprouver des difficultés à se concentrer… elle se trouve alors dans un état un peu « planant » qui invite à se poser et à s’intérioriser.

Son estomac est mis à rude épreuve à cause de l’utérus qui presse dessus : brûlures d’estomac et reflux peuvent survenir, notamment la nuit. Les seins peuvent commencer à sécréter un peu de colostrum, c’est à dire le premier lait. Le ventre, lui, pèse de plus en plus : il est temps pour les papas d’être aux petits soins!

Côté bébé: les muscles, le système nerveux et l’appareil respiratoire continuent à se développer.

Bébé continue à prendre du poids et des centimètres, et s’il bouge encore énergiquement au début du mois, il va commencer à se calmer car la place se réduit nettement !

Ses poumons achèvent leur maturation, et ses mouvements respiratoires se font de plus en plus réguliers. Sa température commence à se réguler toute seule grâce à sa graisse qui est plus épaisse et qui maintient les degrés. Ses cils sont maintenant longs, et il ouvre les yeux en grand !

Bébé occupe presque entièrement tout l’utérus. Ses caractéristiques sexuelles s’affirment : les testicules du garçon continuent à descendre et les ovaires de la fille continuent à fabriquer ce qui deviendra les ovules.

A la fin du mois il mesure 37 cm et a atteint 1 kg 500 g.

Le huitième mois de grossesse

La future maman: Le ventre continuant à grossir, fatigue et pesanteur forcent la future maman à ralentir le rythme ! Cela coïncide avec le début du congé maternité, qui va lui permettre de prendre des forces pour l’accouchement ! Avec l’évolution de son ventre, elle voit peu à peu son centre de gravité se déplacer et elle peut perdre l’équilibre de temps en temps.

Les nuits commencent à être agitées : envie pipi, reflux acide, rêves et angoisses s’intensifient… pas de panique, rien de prémonitoire dans tout cela, il s’agit simplement de l’évacuation de tensions naturelles et inconscientes !

On peut maintenant voir une bosse se promener sur le gros ventre : bébé bouge moins mais il est plus vigoureux ! La maman peut sentir des contractions isolées qui sont tout à fait normales.

Côté bébé : Il va doubler son poids entre ce mois-ci et l’accouchement ! S’il ne s’est pas encore retourné, bébé le fera bientôt (comme 95 % des bébés) pour avoir la tête en bas et se préparer à l’accouchement. Il se tient généralement recroquevillé avec les jambes pliées, et la tête baissée avec le menton contre la poitrine.

Sa peau qui était rouge devient rose. Les ongles ont désormais recouvert le bout de ses doigts les ongles des orteils mettront plus de temps. Pour consolider ses os, bébé a besoin de consommer une quantité impressionnante de calcium !

Tous ses organes, mis à part foie et poumons, fonctionnent comme ils le feront après la naissance.

Il entraîne sa succion en aspirant beaucoup de liquide amniotique. Son développement est quasiment complet, il ne lui manque plus qu’ à prendre quelques centimètres et un bon kg !

Bébé élimine beaucoup de déchets en urinant beaucoup. Il inspire beaucoup de liquide amniotique pour s’entraîner à respirer, ce qui peut lui donner le hoquet, qui est perceptible. Il essaie aussi de faire bouger ses paupières : c’est l’entraînement afin d’être prêt pour la sortie !

Il mesure 43 cm et peut peser jusqu’à 3 kg à la fin du mois !

Le neuvième mois de grossesse

La future mamanest généralement fatiguée et a hâte de rencontrer enfin son bébé ! Fatigue, angoisses liées à l’accouchement, et immobilité en font le mois le plus long de la grossesse ! Il faut qu’elle ménage plus que jamais son dos qui doit maintenir l’équilibre.

Elle commence à mieux respirer puisque l’utérus s’éloigne du thorax, mais la contrepartie est que comme il fait de nouveau pression sur la vessie, les envies fréquentes de faire pipi reviennent.

Le corps se prépare de plus en plus au grand jour : le bassin s’élargit, le bas-ventre tiraille… Quelques petites contractions peuvent se faire sentir, de plus en plus fréquemment, mais tant qu’elles ne sont pas régulières, rapprochées et vraiment douloureuses, ce n’est pas encore le moment d’accoucher.

Côté bébé : il devient de plus en plus grassouillet. La graisse qui s’accumule sous sa peau commence à se défriper, tandis que le lanugo qui recouvrait son corps disparaît peu à peu au fil du mois.

Dès la 37ème semaine d’aménorrhée, on considère que bébé peut naître sans courir de risque. Au cours de ce dernier mois, il descend vers le bassin pour se rapprocher de la sortie. Le vernix qui recouvrait la peau commence à se détacher : il fera office de lubrifiant lors de l’accouchement.

Le jour de l’accouchement arrive à grands pas. Bébé mesure 50 cm et pèse 3kg 300. Beaucoup de mamans courent à la maternité dès qu’elles ressentent des contractions, pourtant ce sont seulement des contractions régulières qui annoncent l’accouchement. Si la poche des eaux est percée, il n’y a plus de questions à se poser : direction maternité !

Brindilles