L’épilation naturelle

l'épilation naturelleA l’approche des beaux jours, les poils vont vite devenir vos pires ennemis. L’épilation est donc nécessaire mais ne doit pas se faire au détriment de votre peau.

Afin d’éliminer vos poils, tout en ayant une peau saine et douce, l’épilation naturelle s’avère être un excellent moyen. Pour ce faire, plusieurs choix s’offrent à vous.

L’épilation à l’orientale :

L’épilation à l’orientale est une technique ancestrale provenant du Moyen 0rient. C’est une pâte qui permet d’enlever le poil à la racine, ce qui permet d’avoir une peau lisse pendant environ un mois. De plus, ce procédé vous laissera une peau douce débarrassée de ses poils et de ses peaux mortes. Cependant, le coup de main ne vient pas de suite et donc, il est possible qu’à vos débuts vous rencontriez quelques difficultés. Ne vous découragez pas et persistez plusieurs fois ; le résultat vaut la peine de s’entraîner.

Pour être sûr de profiter au maximum des bienfaits de la pâte vous pouvez la faire vous-même.

Recette au sucre :

2 verres de sucres

1 verre d’eau de rose ou de fleur d’oranger

Quelques gouttes de jus de citron

1cs de miel

Mélangez l’eau et le sucre dans une casserole et faîtes caraméliser à feu doux. Lorsque le mélange a blondi, versez une goutte dans une assiette. Si vous pouvez saisir cette dernière entre vos doigts et la presser c’est le moment d’ajouter le citron et le miel. Remuez bien le tout puis versez la pâte dans un plat pour la laisser atteindre la température du corps, soit 37 °.

Recette au miel :

340g de miel

200ml d’eau chaude

Le jus d’un demi-citron

Mélangez le jus de citron avec le miel et la moitié de l’eau (100ml) dans une casserole. Faîtes cuire à feu doux en remuant continuellement. Lorsque le miel commence à fondre, vous pouvez rajouter le reste de l’eau. Continuez la cuisson jusqu’à ce que la préparation ait l’aspect d’un sirop épais.

Pour ces deux recettes de cire orientale, il vous faudra confectionner une boule puis l’appliquer sur une partie à épiler en aplatissant avec la paume de votre main dans le sens de la pousse du poil. Une fois les poils ôtés, massez les parties épilées avec une huile (olive, amande douce, sésame…) afin d’éliminer les résidus de cire et apporter hydratation et apaisement à votre peau. Décollez la pâte d’un geste vif et rapide dans le sens inverse de la pousse du poil. La pâte peut être conservée plusieurs mois au frais.

L’épilation à la cire chaude :

Que ce soit à l’aide d’une cire bio, ou bien faîte maison, cette technique enlève les poils à la racine et garantit une peau douce pendant environ 3 semaines. Cependant, cette méthode peut être un peu douloureuse pour les femmes sensibles. Mais au fil des épilations les poils deviennent plus fins et donc plus faciles et moins douloureux à ôter. Voici deux recettes de cire dépilatoire maison très faciles à confectionner.

Recette aux cires végétales :

130g de cire d’abeille

360g de cire de carnauba

7ml de glycérine

2 gouttes d’huile essentielle de lavande.

Faîtes fondre les cires au bain-marie puis ajoutez en petit filet la glycérine. Une fois le mélange tiédi, ajoutez l’huile essentielle.

Recette au sucre :

375g de sucre

500ml d’eau

Le jus d’un demi-citron

2cs de miel

Mélangez l’eau et le sucre dans une casserole et portez à ébullition. Ensuite, mettez la solution obtenue sur un feu doux jusqu’à légère caramélisation. Ajoutez le jus de citron et faîtes cuire encore 15 minutes. Additionnez les deux cuillerées à soupe de miel et laissez mijoter à peine deux minutes.

Pour ces deux recettes étalez la cire chaude dans le sens de la pousse du poil. Appliquez un tissu de coton, issus par exemple d’un vieux drap, puis enlever d’un coup sec dans le sens inverse. Après l’épilation, pensez à vous enduire d’huile qui va éliminer les derniers résidus de cire et hydrater votre peau. Pour réutiliser la préparation il vous suffira de la faire fondre au bain marie ou au micro-onde. Vous pouvez conserver votre cire plusieurs mois dans le réfrigérateur.

L’épilation au fil :

Méthode qui consiste à emprisonner les poils à travers deux fils torsadés et de donner un mouvement pour arracher le poil et son bulbe. Comme avec la cire les poils repousseront plus fins et moins nombreux. Cette technique requière plus d’entraînement et est plutôt conseillée pour le visage car sur les grandes surfaces elle s’avère longue et fastidieuse. Cependant, c’est d’abord sur vos jambes qu’il faut essayer ce procédé avant de vous attaquer aux sourcils.

Coupez une longueur de fils à coudre de 50 cm environ. Attachez les extrémités par un nœud. Placez, paumes vers le bas, le pouce et l’index de chaque main dans le cercle obtenu, puis écartez vos doigts pour obtenir un rectangle. Avec une main, torsadez cinq à six fois le fils. Votre rectangle va alors prendre la forme de deux triangles séparés par une torsade. Posez le fils tendu sur la partie à épiler puis ouvrez et fermez alternativement vos doigts afin de faire coulisser la torsade qui va emprisonner le poil dans son mouvement et l’arracher.

Le poil doit être pris dans le sens inverse de sa pousse. Une seule main fera office de ciseau, l’autre étant seulement un guide. Il ne vous reste plus qu’à vous « faire la main ». Afin de soulager votre peau après l’épilation, il est utile de bien l’hydrater avec une huile.

Le choix de ne pas s’épiler :

Aujourd’hui encore, certaines femmes font le choix de ne pas s’épiler puisque le poil fait partie du corps humain et qu’il le protège. Cette décision n’est pas simple à assumer vis-à-vis de la société actuelle. Cette dernière présente aux yeux de tous un modèle de femme totalement dénuée de pilosité.

 

Brindilles