Les couches lavables, c’est LA solution d’avant-garde pour changer Bébé !

couches lavables innovantes et matières génialesLes nouvelles couches lavables sont loin de l’image désuète du change attaché avec des épingles à nourrice : vous pouvez trouver des modèles imprimés, des « tout en un » aussi faciles à utiliser que des jetables, et souvent réalisés avec matières naturelles comme le coton bio, bambou, chanvre etc… ou en fibres synthétiques comme le Minkee, le PUL etc…ou les deux !Voici quelques conseils pour que vos couches lavables dévoilent leur côté révolutionnaire pour le bien-être de bébé et de la planète ! Le tout est de bien choisir la matière de vos couches. Suivez le guide…
La palme du respect de l’environnement revient au chanvre, suivi du bambou et du coton bio. Le palmarès n’est pas le même pour le côté pratique ! Le bambou absorbe 3 ou 4 fois plus que le coton mais est plus long à sécher. Le chanvre, lui, vieillit moins bien ; le Tencel® (eucalyptus transformé en viscose de façon écologique) est une bonne alternative mais est onéreux ; la microfibre est certes synthétique mais sèche très vite…Bref, à chaque parent de trouver la solution adaptée à sa situation.

Composition d’une couche lavable : ce que vous devez regarder de près avant de la choisir :
  • La matière extérieure de la couche doit être imperméable et respirante. C’est le cas du PUL (polyester polyuréthane laminé) qui est également doux et durable, ainsi que du Minkee, une autre fibre synthétique.
  • Le noyau absorbant intérieur peut être en coton bio, en éponge de bambou, en chanvre, en Tencel ®, en Minkee, en microfibre… c’est cette partie qui va être en contact avec la peau de votre bébé : veillez à la choisir absorbante, mais aussi douce au contact. Elle peut être certifiée sans substance nocive (label öko-tex 100).
  • Et pensez aussi pour le change de bébé aux lingettes en tissu qui existent dans les mêmes matières que les couches lavables. Une bonne idée pour tester la matière avec des marques qui proposent des packs découverte ! Pensez aussi à lire les avis des parents dans la partie boutique de Brindilles !
 Impact environnemental de l’utilisation des couches lavables :
  • Consommation de deux fois moins d’eau pour la production par rapport aux jetables. Et si vous prenez des couches en viscose de bambou ou en Tencel® par exemple, leur production utilise encore moins d’eau…
  • Choisir le lavable, c’est acheter 20 couches, à comparer aux 5.000 à 6.000 couches jetables. Le coût total est d’environ 700 euros (achat de couches, accessoires et lavage compris), contre 1.000 à 2.000 euros pour les jetables (sans compter le coût environnemental et social si elles ne sont pas biodégradables, c’est-à-dire si leur élimination dure 5 siècles !)
  • Moins d’érythème fessier pour les bébés grâce aux matières naturelles, naturellement antibactériennes, hypoallergéniques et certifiées Oko tex 100.
  • C’est réutilisable pour les autres bébés
Pour les parents « vert foncé » : si vous pensiez à fabriquer vous-même les couches de votre bébé ?
Un lien de tutorat  de couches lavables, très utilisé par les mamans couseuses amatrices: http://www.thenappynetwork.org.nz/diy.php
Mélanie SCHMIDT