Les crampes aux jambes et la grossesse

les crampes aux jambes et la grossesseCe désagrément, qui s’intensifie au deuxième trimestre de la grossesse, survient surtout en position couchée, et la nuit : c’est signe d’une carence en oligo-éléments, notamment en magnésium, potassium et vitamine B6. Il faut dans ce cas veiller à avoir une alimentation très riche en minéraux, et penser aux facteurs qui en limitent l’absorption ou les font fuir : stress, café, alimentation trop acidifiante…

Dans un premier temps, il faut penser à la déshydratation et à une mauvaise circulation, qui peuvent en être la cause. En effet, l’utérus exerce une pression sur la veine cave qui entrave la circulation sanguine.

Chaque jour, consommer une petite dose de prêle en poudre à chaque repas, ou en infusion. Cette plante diurétique reminéralise et soulage les problèmes articulaires ; elle contient 90% de silice. L’ortie a des effets similaires, en tisane ou au repas (se cuisine comme les épinards).

 

Les bons réflexes alimentaires

  • Une hydratation suffisante (au moins 2 litres d’eau par jour, en plusieurs fois). 
  • Consommez au moins 10 Ă  12 portions de fruits, lĂ©gumes et lĂ©gumes secs par jour qui assurent un apport important en potassium. C’est l’une des carences en cause avec le magnĂ©sium, surtout si il y a vomissements frĂ©quents ou diarrhĂ©es. En parallèle, rĂ©duire la consommation de sel alimentaire
  • Consommez des aliments riches en magnĂ©sium (fruits secs et olĂ©agineux, lĂ©gumes verts, fruits de mer cuits, lĂ©gumineuses, cĂ©rĂ©ales complètes, germe de blĂ©, chocolat noir, eau riche en magnĂ©sium (QuĂ©zac ou Arvie)… 
  • Soyez vigilant sur ses apports de vitamine C, qui en cas de carence, provoque des crampes en entraĂ®nant une hausse du taux d’acide lactique musculaire. 
  • La vitamine B6 participe Ă©galement Ă  la prĂ©vention des crampes : on la trouve dans le germe de blĂ©, les lĂ©gumineuses, fruits de mer cuits, poissons gras, olĂ©agineux, cĂ©rĂ©ales complètes. 
  • Alcalinisez au maximum son alimentation (voir le dossier « Equilibre acide-base ») et limiter tous les aliments Ă  index et Ă  densitĂ© glycĂ©miques Ă©levĂ©s (produits blancs, raffinĂ©s, sucrĂ©s… voir le dossier « Index glycĂ©mique »).

Les autres bons réflexes

  • En cas d’urgence, Ă©tirez le muscle concernĂ© (marcher sur la pointe des pieds par exemple, tirer sur ses orteils…), et massez ensuite la zone, une fois la crampe passĂ©e (oui oui, on peut rĂ©veiller Monsieur qui se fera un plaisir de s’en charger !). Vous pouvez effectuer des Ă©tirements le soir avant le coucher, et prĂ©venir en pratiquant rĂ©gulièrement une activitĂ© physique douce. 
  • VĂ©rifiez qu’il n’y ait pas d’insuffisance veineuse Ă  l’origine de ces crampes. 
  • En cas de rĂ©cidive et face Ă  des crampes trop frĂ©quentes ou douloureuses, en parler Ă  son mĂ©decin et se faire prescrire du magnĂ©sium, du potassium ou de la vitamine B6. On pourra aussi se tourner vers des produits aidant Ă  rĂ©tablir l’équilibre acido-basique (type lithothamne).

Crème anti-crampes express :

4 abricots séchés moelleux, 1 figue, 3 cuillères à café de brousse de brebis (ou ½ yaourt) et 100 ml d’eau Quézac : on met tout dans le bol d’un mixeur et on mixe !

 

Brindilles