Les troubles digestifs pendant la grossesse

troubles digestifs pendant la grossesseDurant la grossesse, c’est l’un des désagréments les plus fréquents et les plus gênants : environ 50 % des femmes enceintes y ont droit en seconde partie de grossesse.

Les aigreurs d’estomac

Durant la grossesse, c’est l’un des dĂ©sagrĂ©ments les plus frĂ©quents et les plus gĂŞnants : environ 50 % des femmes enceintes y ont droit en seconde partie de grossesse . Ces aigreurs sont Ă  mettre, entre autres, sur le compte de la progestĂ©rone. Cette hormone dont la concentration augmente pendant la grossesse, rĂ©duit l’activitĂ© digestive de l’estomac. Les autres raisons sont mĂ©caniques : un relâchement du clapet situĂ© entre l’estomac et l’œsophage, et le bĂ©bĂ© qui appuie de plus en plus sur l’appareil digestif de la maman… d’oĂą ces remontĂ©es acides.

 

Les bons réflexes alimentaires

  • Evitez les aliments fermentescibles : pain au son, pommes de terre, lĂ©gumes secs, crucifères (choux, navets…), poireaux, asperges, maĂŻs, pruneaux, dattes… ainsi que les aliments Ă  index glycĂ©mique Ă©levĂ© (gâteaux, bonbons, cĂ©rĂ©ales raffinĂ©es, sodas…).
  • Evitez tous les plats trop gras, Ă©picĂ©s, lourds Ă  digĂ©rer, les fritures…
  • Limitez les boissons Ă  base de cafĂ©ine (thĂ©, cafĂ©, soda), les eaux gazeuses, Ă  remplacer par de l’eau plate, des infusions, des jus de fruits et de lĂ©gumes, de la chicorĂ©e, des thĂ©s sans thĂ©ine (rooĂŻbos), des smoothies…
  • Usez et abusez des aromates aux propriĂ©tĂ©s digestives (cumin, anis, fenouil, cannelle, gingembre etc) et limiter les Ă©pices irritantes (poivre, curry, piment, harissa, tabasco etc) ainsi que les aliments acides (vinaigre, citron, cornichons) qui risquent d’irriter la muqueuse Ĺ“sophagienne.
  • Suivez les conseils indiquĂ©s en cas de constipation ; en effet, cette dernière favorisent les ballonnements qui augmentent la pression dans l’abdomen et favorisent le risque de reflux

 

Les autres bons réflexes

  • Evitez les facteurs qui augmentent la pression de l’estomac.
  • Mangez lentement en mastiquantlentement.
  • Buvez lentement et par petites gorgĂ©es, hors des repas.
  • Fractionnez ses repas et manger peu, souvent.
  • Evitez les vĂŞtements qui serrent.
  • Facilitez la vidange de l’estomac.
  • Evitez de vous pencher après les repas.
  • Mangez le plus longtemps possible avant le coucher (au moins deux heures), et marcher un peu si possible.
  • SurĂ©levez la tĂŞte du lit pour dormir (ou ajouter quelques oreillers).
  • La mĂ©lisse prĂ©vient les spasmes digestifs et les crampes d’estomac, tout en facilitant la digestion.
  • Mettrez une cuillère Ă  soupe de poudre de dentie (en magasin macrobiotique) dans un peu d’eau en cas de douleurs : une gorgĂ©e devrait soulager. On peut aussi boire une tasse de thĂ© vert avec ½ cuillère Ă  cafĂ© de sauce tamari (sauce de soja fermentĂ©e).

Homéopathie

En traitement de fond : 5 granules de Robinia 5 CH 15minutes avant les repas, au coucher et au moment des brûlures.

Selon les symptĂ´mes, prenez au moment des troubles et au coucher, 5 granules de :

Kalium carbonicum 9 CH sil y a Ă©galement des ballonnements et renvois

Argentum nitricum 9 CH si les brûlures sont accompagnées de ballonnements qui irradient dans les côtes flottantes gauches, et aggravées par les aliments sucrés -En cas de remontées acides nocturnes sont calmées par la prise d’une boisson chaude, on pourra conseiller de prendre cinq granules d’Arsenicum Album 9 CH.

Demander conseil à un homéopathe ou à un pharmacien afin d’affiner au mieux la prescription et la durée du traitement par homéopathie.

Brindilles