Rigolades, framboises et vers de terre

La semaine du jardinage à l’école se déroule en ce moment. Dans toutes les écoles, du 18 au 24 mars 2013, des milliers d’écoliers vont redécouvrir le jardinage durable.

Chez Brindilles aussi nous avons des ateliers pĂ©dagogiques au jardin. Petite dĂ©couverte guidĂ©e avec Odette qui va rencontrer les vers de terre…

Un jardin-Ă©cole : apprendre les uns des autres

Photo : séance de plantation des groseilliers
séance de plantation des groseilliers, chez brindilles.fr

Depuis cette semaine, nous profitons de la merveilleuse météo de ce début de printemps pour cultiver notre propre jardin.
Faire vivre au coeur de Brindilles un jardin sous la forme d’un mini atelier pĂ©dagogique : c’est un beau moment de pause pour associer utile et agrĂ©able. Un moment d’échanges pour tisser des liens forts avec la terre et les plantes.

Avec cette météo souriante, nous avons surtout pratiqué avec simplicité une discipline qui demande attention et recherche de bien-être pour les plantes, et pour l’Homme.  Youpi !

Biodiversité et gourmandises

Photo : séance de plantation des groseilliers - détail à la bèche-fourcheAu menu des gourmands pour le jardin, nous avons commencé par planter quelques nouvelles brindilles :

  • des groseillers et groseillers Ă  maquereaux rouges, jaunes, verts, noirs ;
  • un myrtillier ;
  • des framboisiers jaunes, roses, rouges…

Un splendide échantillon de biodiversité pour démarrer la saison du jardin, avec un large choix de variétés de petits fruits.

Apprendre en s’amusant

Odette cette semaine a prĂ©fĂ©rĂ© Ă©courter son premier atelier jardin : la compagnie de son bureau est plus rassurante que celle des jolis lombrics. Odette se sauve, et part au pas de course en criant. Elle s’amuse. Ceux qui restent dehors aussi.
Le jardin est un endroit facile pour apprendre et s’amuser. Dans les semaines qui viennent nous allons pratiquer d’autres sujets importants pour une vie saine au jardin :

  • le rĂ´le de l’humus, avec dĂ©couverte du compost, oĂą les adultes peuvent patauger avec ce “terreau” comme les enfants… remuer la terre doucement avec les mains c’est agrĂ©able :-)
  • les outils du jardinage durable, comme la fourche biologique inventĂ©e par M. Grelin ;
  • les techniques pour stocker et Ă©conomiser l’eau, et chez Brindilles nous sommes servis, le sous-sol est plein d’eau ;
  • les amĂ©nagements pour favoriser les auxiliaires du jardin : crapauds et grenouilles, libellules, hĂ©rissons, chauve-souris, etc.

La suite du programme va ĂŞtre rigolote. Après la pose du bardage sur les bureaux, nous pourrons planter les pieds de tomates, poivrons, courges, piments, fraises, … Quel dĂ©lice !

Et alors : comment planter des arbustes fruitiers Ă  fruits rouges ?

photo

Nous avons choisi de planter les arbustes maintenant, juste avant les grandes montées de sèves. Fin mars est le dernier moment intéressant pour planter les arbustes à fruits rouges. En avril la lumière et les températures augmentent : c’est là que les tiges et les feuilles grandissent beaucoup.Le groseillier, comme  le myrtillier, le cassissier ou le framboisier, ont besoin d’être espacés tous les 100 à 150 cm, plantés dans une terre riche, avec un bon arrosage régulier pendant les premiers mois de leur vie en pleine terre. Lorsque les tiges grandissent, il est utile de palisser les arbustes afin de conserver un bon volume pour la production et les récoltes. Les framboisiers apprécient surtout d’être palissés sur environ 50 cm de large, avec des fils à 50 cm et 1m de hauteur.

Après les récoltes, pour les variétés remontantes ou les variétés tardives, la taille des tiges peut être sévère, afin de permettre aux tiges et aux fruits de se renouveler. En fin de saison fruitière, tailler sec les tiges permettra à l’arbuste de se mettre au repos pendant l’hiver.

Enfin deux petits trucs bien utiles :

  • quand vous Ă©changez des boutures ou de jeunes pousses avec d’autres jardiniers pendant les bourses aux plantes, pensez Ă  bien identifier vos tiges, avec le nom botanique et le nom commun de vos arbustes.
  • plantez les framboisiers sur des buttes. Comme les menthes, les framboisiers ont des racines qui poussent en surface, et se reproduisent très bien et très vite. Pour permettre Ă  d’autres jolies plantes de pousser, les buttes permettent de rĂ©guler la propagation des racines.
Brindilles