Se protéger naturellement contre les insectes

Se protéger naturellement des insectesQuand l’été arrive on voit également venir avec lui des mouches, des moustiques, des  araignées, des guêpes ou encore des fourmis. Ces insectes en tous genres nous gâchent quelque peu la vie lorsqu’ils rentrent dans notre maison. Il existe cependant des moyens naturels, écologiques et peu cher afin de les dissuader d’envahir notre habitat.

Répulsifs naturels:

Chaque insecte est utile à notre terre et joue un rôle primordial dans l’écosystème de notre planète. Il est donc primordial de ne pas les exterminer. Cependant, il peut être parfois nécessaire de les empêcher de rentrer dans nos habitations ou bien de les faire fuir de notre coin repas dans notre jardin ou en pique-nique. Une solution simple et efficace contre l’invasion de tous les insectes dans notre maison, consiste à installer des moustiquaires aux fenêtres. Toutefois, il existe plusieurs trucs et astuces en fonction de l’insecte que vous souhaitez repousser :

Abeilles ou guêpes : Vous pouvez les éloigner de l’endroit où vous vous trouvez en déposant un peu plus loin une coupelle avec un appât sucré. Vous pouvez également déposer sur votre table de jardin, sur votre nappe de pique-nique ou encore sur vos rebords de fenêtres des clous de girofle écrasés.

Mouches : Les mouches sont très envahissantes et surtout difficiles à faire fuir. Il est important de ne pas laisser de nourriture à l’air libre et de bien fermer les sacs poubelles. Une bonne astuce pour les chasser est de déposer dans une coupelle du vinaigre blanc agrémenté de quelques gouttes d’huile essentielles d’eucalyptus.

Moustiques : Il est bien connu que les moustiques détestent l’odeur de la citronnelle, de la lavande et du géranium, c’est pourquoi, afin de les faire fuir, vous pouvez diffuser des huiles essentielles de ces plantes soit à l’aide d’un diffuseur, soit en faisant brûler des bougies auxquelles vous aurez ajouté les huiles essentielles ou encore en déposant une ou deux gouttes de ces dernières sur des ampoules avant de les allumer voire tout simplement déposées sur un coton que vous placerez aux endroits stratégiques. Vous pouvez également installer des plants sur vos rebords de fenêtres et dans tous les endroits à protéger, vous pouvez aussi mettre un bol d’infusion de thé dans laquelle vous aurez pressé une gousse d’ail. Pour protéger votre corps des piqures de ces insectes, enduisez-vous d’huile dans lequel vous aurez ajouté quelques gouttes d’huile essentielle de citronnelle (pour les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les nouveau-nés, préférez les sticks tout prêts vendus sur Brindilles).

Fourmis : Là encore il est primordial de bien protéger la nourriture afin de ne pas les attirer. Pour les éloigner de votre maison ou d’un endroit de votre jardin, saupoudrez sur leur passage de l’ail, de la menthe, de la lavande ou de la cannelle. La craie blanche les fait également fuir. Là où vous tracerez un trait de craie les fourmis ne passeront pas et rebrousseront chemin. Le marc de café humide est également un bon répulsif ainsi que le citron et le vinaigre.

Soulager les piqûres:

Afin de calmer les démangeaisons occasionnées par les piqûres d’insectes, plusieurs remèdes s’offrent à vous. Vous pouvez mettre sur la plaie un oignon coupé en deux, du persil haché, des feuilles de tomate, une compresse de vinaigre. En ce qui concerne les piqures d’abeilles, il est important d’enlever le dard à l’aide d’une pince à épiler. Certains préconisent d’approcher le bout incandescent d’une cigarette pour en faciliter la sortie, mais faut-il encore être fumeur. Afin de désinfecter l’endroit piqué vous pouvez appliquer une goutte d’huile essentielle de lavande.

Parfois, les piqûres d’insectes peuvent provoquer une réaction allergique. Cette réaction se manifeste sous forme d’une éruption cutanée qui peut se diffuser sur la totalité du corps. Mais elle peut aussi se manifester sous forme de gonflements ou de gènes respiratoires d’autant plus si les piqûres sont multiples et/ou qu’elles se situent dans la bouche ou la gorge ou si la personne piquée par une guêpe ou une abeille est allergique, il faut dans ces cas-là contacter d’urgence un médecin.

Hormis les gênes que tous les insectes peuvent occasionner, ils ne méritent pas pour autant d’être tués pour notre simple confort. Par conséquent, veillez encore une fois à respecter ce que la nature a créé.

 

Brindilles