Tirer son lait et le congeler pour anticiper les séparations maman-bébé

Tire-laitTirer son lait n’est pas une partie de plaisir pour une maman. Mais l’effort vaut la peine, puisque bébé pourra continuer à profiter du lait maternel quand maman va retravailler ou devra s’absenter.

Mon premier conseil est de vous constituer votre petite banque de lait personnelle en congelant du lait que vous aurez tiré à la fin d’une tétée avec bébé. Recueillir votre lait au moyen du tire-lait est beaucoup plus facile quand bébé vient de téter, ou mieux, pendant qu’il tète le sein opposé. Le lait peut même s’écouler de lui-même, le réflexe d’éjection étant amorcé naturellement.

 Pour tirer son lait plus facilement :

–       Préparez-vous psychologiquement à tirer votre lait : on s’installe tranquillement comme si on allait allaiter bébé, on peut même regarder une photo de bébé s’il n’est pas là, ou encore le regarder dormir près de soi dans son couffin s’il vient de s’endormir après une tétée ;

–       Tirez de préférence après une tétée ou pendant l’allaitement ;

–       Investissez dans un bon tire-lait manuel ou électrique (à vous de tester et de choisir celui qui vous convient le plus) pour recueillir du lait tous les jours et tirer l’équivalent de plusieurs biberons chaque jour : http://www.brindilles.fr/tire-lait-mini-electric-medela.htm; http://www.brindilles.fr/tire-lait-swing-medela.htm

–       Vous pouvez poser un gant chaud sur votre sein pour aider les canaux de lait à s’ouvrir ;

–       Et pour finir, apprendre à tirer un peu de lait manuellement peut vous aider ponctuellement en cas de séparation imprévue maman/bébé allaité par exemple : le pouce écarté à 5 centimètres des autres doigts pour former un C, pressez doucement vers l’intérieur du sein en ouvrant la main, roulez les doigts autour du mamelon. Pas de panique si vous n’y arrivez pas tout de suite, cela demande de l’entraînement et puis vous pouvez toujours glisser un tire-lait manuel  (http://www.brindilles.fr/tire-lait-manuel.htm) dans votre sac pour les imprévus !

–       Ne remplissez pas trop le récipient (laissez 2cm), étiquetez en inscrivant la date et refroidissez le lait sous l’eau froide avant congélation.

 Le lait maternel congelé se conserve :

–        2 semaines dans le compartiment à glaces d’un réfrigérateur, 3 à 4 mois dans la partie congélateur 3 étoiles, 6 mois dans un congélateur à -18°C.

Une  fois décongelé, il s’utilise sous 24h. Ne conservez pas un biberon de lait maternel non terminé par bébé.

Avant de le donner le lait qui a été congelé à bébé :

Décongelez-le 1 nuit au réfrigérateur ou sous l’eau chaude. Ne jamais réchauffer le lait maternel au micro-ondes mais le réchauffer en passant le biberon sous l’eau chaude pour réactiver les anticorps.

 Témoignage de Vanessa, responsable des Mamans Relais chez Brindilles et maman d’un petit Marius de 10 mois :

IMG_1579

Vanessa tire son lait deux à trois fois par jour pendant la semaine pour son fils gardé par la nounou. Et le week-end il boit le lait à la source !

Vanessa utilise un tire-lait Medela. Elle tire son lait le vendredi qu’elle congèle pour le lundi, le lundi pour le mardi (en le conservant au frigo). Pour le jeudi, elle congèle le lait tiré le mardi dans des sachets de conservation comme ceux-là : http://www.brindilles.fr/sachets-de-conservation-medela.htm ou dans des petits pots bébé en verre. Et pour le vendredi, c’est le lait du jeudi toujours conservé au frigo ! Au total, elle tire 150ml / jour que son fils prend en deux biberons pour le besoin de succion avant de s’endormir pour les siestes du matin et de l’après-midi. La nounou complète avec 2 biberons de lait de jument ( lait de suite pour bébé …).

Mélanie SCHMIDT