Un herpès pendant la grossesse

un herpes pendant la grossesseEn France, près de dix millions de personnes sont touchées par l’herpès. C’est une infection virale qui appartient à la même famille que la varicelle ou le zona.

Il existe deux types d’herpès :

– L’herpès de type I se développe autour de la bouche.

L’herpès labial est le plus fréquent, il est également nommé  » bouton de fièvre « .

Il peut cependant se développer sur d’autres parties du visage comme les yeux, le nez, le menton ou les doigts.

– L’herpès de type II se développe le plus souvent dans la sphère uro-génitale, mais il peut également se développer sur les fesses ou les cuisses.

Comment contracte-on un herpès ?

La contamination se fait par contact direct avec une personne infectée qui présente des lésions au moment du rapport sexuel pour l’herpès de type II et par un baiser ou une projection de salive pour l’herpès de type I.

Comment se présente l’herpès génital ?

Il provoque des lésions vésiculaires (des petites ampoules) dans la région génitale.

La première infection peut s’accompagner de fièvre, de douleurs articulaires, de symptômes rappelant ceux de la grippe, d’une douleur en urinant, de démangeaisons, ou de chatouillements.

Chez la femme, les parties les plus atteintes sont la vulve (petites et grandes lèvres) et parfois le col de l’utérus.

En combien de temps a lieu la guérison ?

Les lésions guérissent en 2 à 3 semaines sans laisser de cicatrices lors de la primo-infection..

Les épisodes de récidives sont en général moins douloureux et guérissent plus rapidement.

Durée du risque de contamination après guérison.

Le virus de l’herpès type I peut être excrété dans la salive pendant une période pouvant aller jusqu’à 7 semaines après la guérison.

Le virus de l’herpès type II peut être présent dans les lésions génitales pendant 7 à 12 jours.

Herpès et Grossesse

Si vous avez déjà eu une poussée d’herpès génital

Il faut impérativement prévenir votre obstétricien.

Il pourra dans ce cas mettre en place des mesures de prévention et éventuellement des traitements pendant la grossesse et surtout au moment de l’accouchement.

Si vous contractez le virus pour la première fois pendant la grossesse

C’est une situation très rare, mais elle représente le plus grand risque de contamination pendant l’accouchement si la poussée n’a pas été décelée et diagnostiquée.

Il est donc extrêmement important de signaler toute irritation ou démangeaison à votre obstétricien.

Peut-on avoir des rapports sexuels pendant la grossesse en cas d’herpès génital de l’un des deux partenaires ?

Oui, mais absolument protégés. De même, s’il n’y a pas de poussée, il est fortement conseillé de garder des rapports protégés, notamment dans les 2 derniers mois de la grossesse.

Précautions au jour de l’accouchement

Si vous êtes sujette à des poussées d’herpès génital, le mode d’accouchement va dépendre de votre histoire clinique dans les mois qui précèdent et d’un examen gynécologique très minutieux au début du travail.

La présence de l’infection à l’apparition du travail peut conduire à un accouchement par césarienne avant même la rupture de la poche des eaux.

En l’absence de lésion au début du travail et d’un délai suffisant par rapport à la dernière infection (3 semaines pour une primo-infection et plus de 10 jours pour une récidive), un accouchement par voie basse est possible (dans ce cas, la muqueuse vaginale sera badigeonnée avec une solution iodée).

À la naissance, le nouveau né recevra un bain contenant de l’iode diluée, on lui donnera des gouttes de collyre antiviral pendant plusieurs jours.

Les risques pour le nouveau-né en cas de contamination lors de l’accouchement

Le nouveau-né naît avec un système immunitaire immature.

Les risques majeurs sont neurologiques et ophtalmiques.

Deux modes de contamination sont possibles

– Périnatal : par contact avec des lésions génitales actives.

– Postnatal : lorsque le nouveau-né est en contact avec des lésions labiales.

Une poussée d’herpès de l’un des parents pendant les premiers jours de vie du nouveau-né

Si une personne est porteuse d’un herpès labial, elle ne doit pas embrasser le bébé et doit se laver les mains soigneusement avant de le toucher.

Il est également impératif de prendre des gants de toilette et des serviettes de toilette différentes de celles du bébé.

Est-il possible d’allaiter en cas d’herpès de type I ou de type II ?

Oui, le virus de l’herpès ne passe pas dans le sang maternel.

Brindilles